DS-160 and co

Aaaaah la paperasse!! Début des réjouissances de l’expatriation!

Quoi qu’il arrive, et quel que soit le type de visa que vous demandez, la DS-160, c’est le passage obligé… Bah si! Vous êtes pas un peu grands pour croire au Père Noël? Sans elle, pas de visa. Pas de visa, pas de chocolat. Retour en France au bout de 90 jours.

Première chose : déterminer de quel visa vous avez besoin. Si votre employeur s’occupe de tout ou presque et vous dit ce que vous avez à faire, c’est bien. Sinon, pour la liste des types de visa c’est là.

Vous savez pour quel visa vous faites une demande? Génial! C’était le plus facile! Maintenant il va falloir préparer les papiers, les photos, et remplir cette satanée DS-160!

Dans notre cas, il s’agissait d’un visa E2 (investisseur). Et dans ce cas là, c’est E2 pour tout le monde. Pour d’autres visas, le nom change en fonction de votre statut : « lettre »+1 pour le demandeur principal, « lettre »+2 pour le conjoint et les enfants. Je ne parlerai que du cas du visa E2, puisque je ne connais pas du tout les autres, et ne sais pas si les mêmes documents sont demandés.

Deuxième étape : vous recevez la liste des documents à fournir pour monter votre dossier, et vous vous dites qu’il faut bien des choses. Attendez de faire un dossier pour un appart! On en parlera plus tard. Pour un E2 il faut fournir :

  • une copie des passeports de toute la famille (vérifiez au passage les dates de validité, et profitez-en pour vous marrer en regardant les photos)
  • un certificat de mariage traduit en Anglais. Pour info, les mairies peuvent vous fournir gratuitement un extrait de mariage plurilingue. Il semblerait que le principe soit lié à une convention européenne, mais pour nous c’est passé. Après tout ils demandent seulement à ce que ce soit traduit.Quelques euros de moins dans la poche du traducteur, et donc en plus dans vos poches. ça peut servir.
  • un extrait de naissance pour chaque enfant. Toujours en plurilingue, y a pas de petites économies.

et puis pour le demandeur principal :

  • une copie de tous les diplômes post-bac traduits en anglais. C’est là qu’il faut commencer à chercher un traducteur. Rien ne précise si la traduction doit être officielle ou non. Résultat : alors que je pouvais traduire moi-même tout ce qu’on a fourni, il a fallu payer un gars qui, lui, a le tampon « traducteur assermenté », au cas où.
  • un CV à jour, et en anglais. C’est l’occasion de lui offrir une nouvelle jeunesse et de faire un pause en s’amusant à tester toutes les polices de caractères pour trouver celle qui fait bien mais revenir quand même à Times New Roman parce que c’est une valeur sûre.
  • les fiches de salaires des 12 derniers mois.
  • Des relevés de compte récents. Combien en fournir? Aucune idée, on a donné 3 mois, en partant du principe que c’est toujours ce qu’on vous demande en France.
  • l’organigramme de votre boîte avec les personnes dont vous êtes le/la supérieur(e). Si vous partez monter votre boîte, ça devrait être vite rempli.
  • la description de votre poste. Soyez au point là-dessus, on va vous la demander à l’ambassade (Colin Senior a même du remettre ça à la banque en arrivant!)
  • La description de poste de tous les mecs dont vous êtes le/la supérieur(e). Ah oui, pour celui là, faut pas être trop haut dans l’organigramme… Ou être assez haut pour avoir quelqu’un qui vous prépare tout!

Et c’est fini!! youhouuuu! Enfin vous avez préparé les papiers quoi… Maintenant faut tout remplir… Les documents doivent être envoyés à l’ambassade dans un fichier pdf avec un onglet par type de document, dans un certain ordre et gnagnagna. J’avoue, pour nous c’était facile, la boîte a un avocat qui s’occupe de tout, on a juste scanné et envoyé. Pour l’ordre exact, vous trouverez tout sur le site de l’ambassade  (ne concerne que les visas E).

Il vous faudra aussi des photos d’identité. On conseille un peu partout de ne pas trop changer de tête (coupe, couleur…) entre la fameuse photo, et l’entretien à l’ambassade. De toutes façons, avec Mini Colin, j’ai pas franchement le temps d’aller changer de tête chez le coiffeur toutes les semaines alors bon. Par contre pour lui, on avait fait la photo à trois semaines, et il avait 6 mois au moment du rendez-vous… Quoi qu’il arrive il vous faudra un photographe qui fasse les photos au format visa américain. Eh oui! C’est pas le même format qu’en France! Dans notre cas il fallait un photographe spécialisé bébé ET visa américain. Ca laisse pas un grand choix. (Pour les Marseillais, au Centre Bourse, dans les Galeries Lafayettes, au dernier étage…).Pensez à les demander au format numérique si c’est dispo et pas trop cher, parce qu’il faudra les numériser de toutes façons.

Ca y est, vous avez tout. Maintenant, faites chauffer la bouilloire, refaites des glaçons, et démarrez l’ordi, c’est parti pour la DS! Avec tout ce qu’il y a à remplir pour la famille complète, ça vous prendra facile du thé jusqu’à l’apéro, alors autant tout préparer.

Comme on vous le dit sur la page d’accueil, c’est traduit (il suffit de sélectionner le bon pays, et ensuite de passer la souris sur ce que vous voulez voir traduit). Mais il faudra quand même répondre en anglais. Par contre, ce qu’on ne vous dit pas, c’est que certaines questions ne nous concerne pas, nous franchouillards. Alors pour vous aider, vous trouverez ici (questions DS 160) la liste des questions, avec des petits commentaires à côté (quand ils sont nécessaires). Pensez à enregistrer régulièrement, vu la longueur du formulaire, si votre ordi plante/n’a plus de batterie, votre grand-tante Jeannine appelle, ou vous voulez faire un pause, vous serez contents de ne pas avoir à tout refaire.

Après avoir répondu à toutes les questions, il faudra encore ajouter les photos (ben oui, c’est pas fini…). Le gouvernement américain vous fournit gentiment un logiciel pour mettre vos photos au bon format. Parfois, il faut recommencer, alors qu’on a utilisé le logiciel… Ne me demandez pas pourquoi… Pour vous achever après tout ça peut-être?

Une fois que tout est rempli, signé, etc. On vous propose d’imprimer votre formulaire en plus de votre confirmation. Si vous voulez garder une trace de vos réponses, c’est maintenant, après ça vous n’y aurez plus accès.

A savoir : si vous partez en famille, vous pouvez remplir la DS-160 du demandeur principal en premier. Après la confirmation, on vous demandera si vous souhaitez remplir un ou plusieurs formulaires pour vos « dépendants ». Les réponses communes seront reportées, ça vous fera gagner du temps.

Si vous n’avez pas pu imprimer la confirmation, vous la recevrez également par mail, alors pas de panique! Vous pourrez même la retrouver sur le site de l’ambassade au moment de la prise de rendez-vous, mais on n’est jamais trop prudent.

Bravo! Vous avez survécu à la première partie de la paperasse! La prochaine, on prépare le rendez-vous à l’ambassade!

Publicités

Une réflexion sur “DS-160 and co

  1. Pingback: L’entretien à l’ambassade et tutti quanti | les Colins à Miami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s